Il optimise la gestion de son personnel et améliore l'analytique de tout le cycle du restaurant : réduction des coûts et amélioration des performances

Burger King en France

Depuis son retour sur le marché français en 2013, Burger King a connu une croissance exponentielle avec l'ouverture de centaines d'établissements dans tout le pays. Jerôme Perrin, Benoit Rondet et Cédric Langeron sont trois des franchisés de Burger King en France, où il existe plus d'une dizaine de restaurants et plus de 700 employés.  

Les activités des franchisés de Burger King se distinguent du fait qu'elles incorporent des procédures bien définies et conformes aux directives de l'entreprise, des normes de qualité élevées et un respect scrupuleux de la législation relative au travail.  

De plus, la France présente la particularité d'être un marché hautement réglementé en matière de législation du travail, ce qui a pour conséquence que les entreprises doivent être particulièrement rigoureuses dans la bonne application des variables qui affectent les salaires et les horaires de leurs employés.  

“Nous passions trop de temps à planifier et nous n'avions pas d'indicateur ou d'analyse de la productivité, du coût de la main d'œuvre, etc. Maintenant, j'ai toujours un niveau équilibré d'employés dans chaque local et nous avons réussi à obtenir un coût de main d'œuvre de 21 % dans l'un des restaurants"

Benoit Rondet - Dirigeant d’entreprise Franchisé

L'enjeu

La situation de départ de ces franchisés était disparate. Dans certains établissements, aucun logiciel de gestion n'avait été implémenté, ils partaient donc de zéro. Dans d'autres, il existait des solutions qui ne respectaient pas tout à fait les différentes exigences du restaurant. Dans les deux cas, les gérants avaient détecté le besoin d'améliorer leurs processus opérationnels pour optimiser leurs ressources humaines.  

"Notre objectif principal était d'obtenir une planification plus rapide, plus efficace et plus simple de la main d'œuvre" affirme Jerôme Perrin, franchisé de Burger King en France. "Nous passions trop de temps à planifier et nous n'avions pas d'indicateur ou d'analyse de la productivité, du coût de la main d'œuvre, etc." ajoute Benoit Rondet, un autre des franchisés. Pour sa part, Cédric Langeron souligne que "l'outil que nous utilisions à cette époque n'était pas adapté à la réalité du secteur de la restauration rapide et la planification nous demandait beaucoup de temps".   

Pour répondre à ces besoins, "nous recherchions un outil capable d'optimiser la productivité de la masse salariale et de nous permettre de contrôler tous les indicateurs à travers des rapports et des analyses" affirme Benoit Rondet. Pour Jerôme Perrin, la rapidité d'implémentation et la simplicité dans l'utilisation quotidienne étaient deux autres facteurs essentiels. Dans le cas de Cédric Langeron, la principale exigence résidait dans "la rapidité et la fiabilité au moment de réaliser la rotation des postes", le processus le plus délicat dans établissement de restauration rapide.   

 

“Notre objectif principal était d'obtenir une planification plus rapide, plus efficace et plus simple de la main d'œuvre. Workforce nous fournit des informations très complètes sur tout le cycle de gestion du restaurant et sur la productivité de nos rotations. Le coût de la main d'œuvre de nos établissements est l'un des mieux optimisés des franchises Burger King dans toute la France"

Jerôme Perrin - Dirigeant d’entreprise Franchisé

Workforce chez Burger King 

La flexibilité et la puissance de Workforce ont été des facteurs décisifs dans le pari de MAPAL Software pour les projets de numérisation de ces établissements. Le logiciel est conçu pour la réalité de la restauration rapide. Grâce à sa capacité de s'adapter aux besoins de chaque restaurant et aux particularités du marché français, Workforce se place comme une référence pour ce type d'établissements et est déjà présent dans de nombreuses régions du pays comme Paris, l’Auvergne ou Marseille.  

Workforce permet une gestion complète de tout le cycle de back-office du restaurant (Gestion RH, planification, contrôle de présence, gestion des éléments variables salariaux, etc.). En centralisant des processus aussi disparates dans le même outil, nous obtenons une vision de 360 degrés de l'entreprise, une augmentation de la rapidité et une réduction du temps pour les gérants et le personnel des ressources humaines dans la réalisation des tâches administratives.  

Mais le facteur qui différencie réellement Workforce est son algorithme d'optimisation, développé et maintenu par des mathématiciens chez Mapal, qui permet de calculer des rotations de poste optimales en fonction des besoins et des ressources du restaurant ainsi que les limitations contractuelles de chaque employé.    

La technologie avancée d'optimisation du travail posté, l'analyse et les indicateurs que l'outil offre pour mesurer la productivité et le coût de la rotation des postes ont été deux des éléments clé qui ont fait la différence pour ces trois franchisés. "Workforce est capable de réaliser des prévisions de ventes et de proposer une planification optimale de rotation en fonction des besoins du personnel du restaurant à chaque instant, de manière automatique" souligne Benoit Rondet. En ce qui concerne les fonctionnalités d'analyse, Jerôme Perrin ajoute "il nous aide beaucoup à organiser le restaurant, à contrôler nos coûts et à bien répondre à la demande".  Pour Cédric Langeron, la puissance de l'algorithme a fini par le convaincre d'utiliser Workforce "une fois que le logiciel est bien configuré avec nos besoins, l'outil de planification fait pratiquement tout tout seul".  

“L'outil que nous utilisions à cette époque n'était pas adapté à la réalité du secteur de la restauration rapide et la planification nous demandait beaucoup de temps. Workforce s'adapte très bien à tous les domaines : bien adapté pour la planification, bien adapté pour les salaires et bien adapté pour les employés. Donc, tout le monde chez moi est content”

Cedric Langeron - Dirigeant d’entreprise Franchisé

Résultats

Le logiciel de MAPAL leur a permis de centraliser tous les processus de gestion avec un seul outil. De cette manière, les gérants ont obtenu une plus grande rapidité dans la réalisation des tâches opérationnelles du quotidien, ce qui leur permet de consacrer plus de temps à d'autres domaines de leur activité et au service client.  

Pour Benoit Rondet, cela s'est traduit par une économie de temps significative : "Avant d'implémenter Workforce, nous passions une semaine à faire la planification d'un mois. Maintenant, nous ne prenons plus qu'une journée". L'analyse est également un aspect caractéristique de l'outil. "Il nous fournit des informations très complètes sur tout le cycle de gestion du restaurant et sur la productivité de nos rotations" affirme Jerôme Perrin. Enfin, Cédric Langeron affirme que "le logiciel s'adapte très bien à la réalité de Burger King. Il est clair qu'il est élaboré par des personnes qui viennent de la restauration rapide"  

Ce gain s'étend également au domaine économique. Grâce à la planification optimisée des rotations, ces franchisés ont réussi à augmenter les marges de rentabilité de leurs établissements. Le coût de la main d'œuvre des établissements de Jerôme Perrin est l'un des mieux optimisés des franchises Burger King dans toute la France. "Grâce à MAPAL, j'ai réussi à contrôler le coût de la main d'œuvre d'une manière très simple. Maintenant, j'ai toujours un niveau équilibré d'employés dans chaque local". Les chiffres accompagnent également Benoit Rondet. Avec l'amélioration de la planification, "nous avons obtenu un coût de main d'œuvre de 21 % dans l'un des restaurants". Enfin, Cédric Langeron considère qu'ils ont également gagné en coûts de gestion. "L’outil s'adapte très bien à tous les domaines : bien adapté pour la planification, bien adapté pour les salaires et bien adapté pour les employés. Donc, tout le monde chez moi est content”.